tel 7j/7RDV en ligne
06 82 76 34 69 contact@cynoscan.com

L’utilisation du chien est judicieuse aux étapes 1, 2, 5 et 6

Ce qu’il faut retenir pour une lutte efficace…

Toujours s’organiser en 6 étapes

  1. Identification de certitude
  2. Évaluation de l’infestation
  3. Lutte mécanique
  4. Lutte chimique
  5. Évaluation de la lutte
  6. Prévention

Savoir s’adapter

Il n’existe aucune méthode unique qui permet de répondre à toutes les situations. C’est ce qui fait toute la difficulté de la lutte contre les punaises de lit. La collaboration entre l’occupant, le propriétaire et le désinsectiseur est indispensable.

 

 

Le lit

Sommier, lattes, pieds, matelas, tête de lit et le canapé sont à examiner en premier. A proximité de ces 2 sites, il faudra ensuite examiner les rideaux (ourlet supérieur, tringles du plafond), les plinthes et les prises électriques. Le reste de l’inspection se fera de façon centrifuge à partir de ces 2 sites.

La lutte mécanique est extrêmement efficace

  • Les moyens de lutte mécanique qui visent à réduire le nombre de punaises de lits : Aspiration avec l’embout fin de l’aspirateur des œufs, jeunes et adultes. L’aspirateur ne tue pas l’insecte qui pourrait ressortir plus tard du sac.
  • Il faut alors fermer le sac, l’emballer dans un sachet plastique, fermé soigneusement, et le jeter dans une poubelle extérieure. Ne pas oublier de nettoyer le conduit de l’aspirateur à  l’eau savonneuse ou avec un produit de nettoyage domestique. Eviter les aspirateurs sans sac.
  • Brossage à  sec ou avec un nettoyant de surface des recoins du logement, mobilier et tissus infestés, nouvelle aspiration.
  • Restauration des locaux. Si nécessaire, il faudra décoller, reboucher, recoller les papiers peints, les peintures écaillées, les plâtres fissurés, les plinthesê¦qui sont des sites de repos et de reproduction des punaises de lits.
  • Suppression de l’ameublement infesté. Sans être obligatoire, cette option radicale doit être envisagée. Dans ce cas, les meubles, matelas ne doivent pas être vendus. Ils doivent être rendus impropres à une utilisation ultérieure (casse, déchirement) et identifiés comme infesté par des punaises (à la peinture, marqueur indélébile). Enfin, ces objets ne seront pas déposés dans la rue mais emporter en déchetterie.
  • Piégeage des pieds de lit avec de l’adhésif double-face sur lequel les punaises vont s’engluer. Ce moyen simple et économique permet également de mettre en évidence la réduction de l’infestation par comptage des punaises capturées.
  • Les punaises de lits ne résistent pas à une chaleur supérieure à 55°C. Par conséquent, il est préconisé d’entreprendre :Le lavage en machine à 60°C des vêtements et du linge de maison. Le séchage au sèche-linge pendant au moins 30 minutes des vêtements et du linge de maison. Le nettoyage à  la vapeur (120°C) des meubles, literies, recoins et autres tissus.
  • Les punaises de lits ne résistent pas à un froid inférieur à 0°C. Par conséquent, il est préconisé d’entreprendre : Le placement au congélateur pendant 48h minimum du linge ou des petits objets enfermés préalablement dans un sac plastique, l’aération si possible du logement en hiver, après avoir arrêté le chauffage, lorsque la température extérieure est inférieure à 0°C (le temps d’un week-end d’absence par exemple)
  • Le désinsectiseur doit passer au minimum 2 fois à deux semaines d’intervalle L’opérateur doit travailler par aspersion sur les endroits les plus favorables aux
  •  punaises.
    La fumigation générale sans déplacer les meubles n’est pas efficace.

A la fin d’une infestation :
Une fin d’infestation est toujours une phase délicate. L’occupant doit gérer psychologiquement une période de 1 à 2 mois en attendant d’éventuelles nouvelles piqûres.

Deux situations sont fréquentes :

    1. Il n’y a plus de punaises mais l’occupant n’arrive pas à l’admettre. Il trouve des éléments qu’il affirme être des punaises. Dans ce cas, rassurer la personne par l’identification des éléments. Ne pas mettre en place de lutte complémentaire.
    2. De nouvelles punaises sont identifiées. De rares punaises ont échappé au traitement et ont pu rejoindre le lit ou le canapé. Dans ce cas, une lutte au niveau de ces deux sites suffit à parachever la lutte.

 

Extrait du livret du CNEV

Rappelez moi
+
Rappelez moi!